Le lumbago aigu

Il s’agit d’une maladie lombaire causée par une déchirure microscopique des muscles du dos. La douleur est ressentie souvent au bas du dos. Lorsqu’il est question d’un lumbago aigu, on peut s’attendre à une douleur intense qui peut durer plusieurs jours. La douleur peut être provoquée par une position prolongée ou bien par un faux mouvement brusque. Après notre article sur la sciatique voici celui sur le lumbago aigu …

Cause et symptômes du lumbago

Les mouvements brusques et les mauvaises postures sont les principales causes du lumbago. Ainsi, cette maladie peut bien être évitée. Le manque d’exercice, la pratique de sport sans échauffement, le surpoids, les charges lourdes à porter, la dégénérescence de l’articulation et bien d’autres faits peuvent causer le lumbago aigu. Il est à noter que cette maladie est plus fréquente chez les femmes enceintes et les personnes ayant plus de 30 ans.

Comment connaître le lumbago ?

Il ne s’agit pas d’un simple mal de dos. Il se manifeste effectivement au niveau de la lombaire et est caractérisé par une douleur aigue telle un coup de couteau. Parfois même, le lumbago aigu peut bloquer la cible à une certaine position. Il s’agit dans tous les cas d’une douleur qui se manifeste brusquement et ce, à cause du moindre mouvement.

Traitement du lumbago

Le traitement du lumbago aigu ne nécessite pas dans certains cas une intervention médicale. Il suffit de prendre beaucoup de repos et des anti-inflammatoire telles que le paracétamol. Cependant, il ne s’agit pas de s’allonger tout le temps sur le lit.

Il faut faire un exercice physique peu fatigant comme une petite marche de 15 minutes chaque jour. Un traitement médical par contre est sollicité dans d’autres cas. Il y a entre autres l’antalgique et la kinésithérapie.

Des traitements sous forme d’exercice physique feront également l’affaire comme l’éducation en posture et geste au quotidien, le renforcement des muscles lombaires et la correction statique. Ces traitements sont nécessaires pour soulager le lumbago aigu voire même l’éradiquer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*